Une histoire de femmes


 

Tina Kieffer

Présidente - Fondatrice de Toutes à l'école

"Quand j'étais directrice de la rédaction de Marie Claire, j'ai toujours été très sensible aux injustices subies par les femmes dans certains pays du globe, et je connais l'immense part de responsabilité de l'ignorance et de l'obscurantisme. D'où mon choix de me tourner vers l'instruction des filles, seule façon à mes yeux de rendre le monde de demain plus juste et plus humain.

Maman de cinq enfants dont une petite cambodgienne venue d'un orphelinat de Phnom Penh, mon amour pour les enfants, comme ma passion pour le Cambodge, ont motivé ma décision d'ouvrir une école dans ce pays."


 

Sereivouth Tieng

Directrice de Toutes à l'école

Ancien professeur de mathématiques et chef du bureau de l'enseignement de l'éducation continue du ministère de l' Education Nationale du Cambodge, Sereivouth a pris ses fonctions de Directrice de notre établissement en 2006. Extrêmement impliquée dans son travail et d'une très grande rigueur, elle a fait de sa mission à Happy Chandara une véritable passion. Cette ancienne victime des Khmers Rouges, convaincue que la reconstruction de son pays passera par l'éducation, déclare: "à voir le potentiel des élèves et leur volonté d'apprendre, je sais que beaucoup d'entre elles occuperont demain des postes importants au Cambodge et aideront les autres à sortir du cercle de la pauvreté."


 

 

Claire Chazal

Marraine officielle de l'association

"Je suis allée sur le terrain découvrir ce que Toutes à l'école a accompli : une école pleine de vie, des institutrices investies... C'est sidérant ! Ici, les fillettes reçoivent une excellente instruction, et surtout, elles sont heureuses. Elles sont si avides de connaissances et de tendresse. Mon engagement, tout comme l'école, est sur le long terme ."